Suivez-nous sur

  • facebook
  • twitter

----------------------

Altes Schloss
Le vieux château de Stuttgart

Le Altes Schloss, érigé vers 1300, devient la résidence des comtes de de Wurtemberg au 14e siècle. Il fût en grande partie réaménagé dans le style Renaissance allemand au 16e siècle. Ce puissant château-fort aux quatre ailes flanquées de tours rondes, possède une cour Renaissance entourée de galeries et arcades. Elle abrite un café-restaurant et en été, de nombreuses manifestations culturelles s'y déroulent. Le château abrite également le Musée National du Wurtemberg.


Photo © allemagnevoyage
Photo © allemagnevoyageExposition Un rêve de Rome
Exposition Un rêve de Rome
Exposition
Un rêve de Rome à Stuttgart
Baccus avec tigre© Th. Zühmer- Rheinisches Landesmuseum Trier
Exposition
Un rêve de Rome à StuttgartGenius von Bad Wimpfen © H. Zwietasch; Landesmuseum Württemberg, Stuttgart

Exposition
Un rêve de Rome à Stuttgart
Lupa Romana
Bronzeplakette Römische Wölfin
© Th. Zühmer; Rheinisches Landesmuseum Trier

Le Musée national du Wurtemberg

Le musée présente l'histoire du Land de Wurtemberg de l'âge de pierre à nos jours. Il dispose de dépendances au Nouveau Château qui abrite le Lapidarium romain et le Stiftsfruchtkasten avec une collection d'instruments de musique.

Exposition
Un rêve de Rome

25 octobre 2014
au 12 avril 2015

La vie romaine au
sud-ouest d'Allemagne

Ville - Prestige - Prospérité

Rome, la "ville éternelle" représentait un habitat soigné, le luxe et une architecture resplendissante. Avec l'élargissement de l'empire romaine vers le nord, cet art de vivre méditerranéen caractéristique s'exportait vers des provinces lointaines. L'exposition "Rêve de Rome" met en lumière le phénomène de la ville comme reflet du pouvoir central de Rome dans toutes ses facettes : l'administration, l'économie et la vie dans une structure urbaine. On explore les similitudes et différences entre les villages en Bade-Wurtemberg et la métropole romaine Trèves.
Aussi bien dans la privée avec des fresques pleines de couleurs et de produits de luxe importés de toutes sortes que dans la représentation de la cité avec ses bâtiments publics, on rivalisait, malgré toutes les différences avec le grand modèle :Rome. Pour la première foire, une exposition est consacrée à la culture urbaine romaine et son influence sur le nord-est de la Gaule et de la Haute-Germanie sur la rive droite du Rhin.
"Un rêve de Rome" est une exposition del Generaldirektion Kulturelles Erbe Rheinland-Pfalz, Direktion Rheinisches Landesmuseum Trier et du Landesmuseums Württemberg.

Informations pratiques

Prix d'entrée
Adultes 9 €
6-18 ans 3,50 €
Carte famille 18 €
L'entrée à la Dürnitzhalle (Ständesaal et Kunstkammer), le Fruchtkasten sur la Schillerplatz et le Lapidarium Romain au Nouveau Château est gratuite.
Horaires d'ouverture
Mardi - vendredi de 10 à 17 heures
Samedi - dimanche 10 à 18 heures
du 11 au 23 mars 2014
Mardi - dimanche de 10 à 19 heures
Fermé le lundi, sauf jours fériés
Le premier étage du Altes Schloss est fermée pour travaux jusqu'en 2016

Römisches Lapidarium

Fermé pour travaux jusqu'au 1er juillet 2015
Samedi et dimanche de 10 à 17 heures
Altes Schloss
Schillerplatz 6
70173 Stuttgart
Site en allemand du Landesmuseum Württemberg

Salbgefäß aus Glas in Vogelform © Th. Zühmer; Rheinisches Landesmuseum Trier
Bookmark and Share

Recherche d'hôtels

Date d'arrivée

Date de départ

Réservations pour l'Allemagne avec Allemagne Voyage
Comparez les prix et réservez
votre vol pour Stuttgart ici
das
librairie allemande
livres allemands
littérature allemande traduite
actualité culturelle franco-allemande
les prix les plus bas
Recherche personnalisée

Christophe,
un duc de la Renaissance aux temps de la Réformation

24 octobre 2015 - 3 avril 2016

Christophe (1515 - 1568) est duc de Wurtemberg de 1550 à sa mort. Fils unique du duc Ulrich, il administre le comté de Montbéliard pour son père à partir de 1542, en remplacement de son oncle Georges Ier (parti pour incompatibilité d'humeur avec son frère). Il y règne jusqu'en 1553, année où il le rend à Georges Ier. Entre-temps, la mort de son père l'a fait duc de Wurtemberg. À Montbéliard, il met fin à "l'Intérim" (abolition de la messe et des cérémonies catholiques) imposé par l'empereur Charles Quint.
Source Wikipedia


Photo © allemagnevoyage