Allemagnetourisme

Cartes et guides touristiques en langue française

Cartes et guides touristiques en langue allemande

Regions



Vacances scolaires en Allemagne

Voyages organisés

Adresses utiles

Vacances linguistiques

Séjours linguistiques en Allemagne

Echanges

Ecoles de langues en Allemagne


Apprendre l'Allemand en France


Partagez vos decouvertes, vos expériences et photos de voyages en Allemagne

La ville...
Pirmasens...de Pirmasens dispose de tout ce qu'il faut pour des vacances paisibles et attirantes.
 
Nature, histoire, culture et bien-être forment une alliance parfaite sur les sept co llines de la  ville de 50 000 hab itants.

"Pirminiseusna" s'est développée au cours des siècles comme le centre d'une région dont les contrées pittoresques sont sans égal en Europe. Elle est entourée d'immenses forêts qui s'étendent encore aujourd'hui jusqu'au centre-ville.


La situation..._

...idéale au coeur de l'Europe, proche des grands axes de circulations européennes et en bon voisinage avec la France, facilite l'accès à la ville de vacances et centre économique de Pirmasens.

Le cadre urbain, conjugué avec l'attachement à la nature, donne à la ville une grande attractivité pour les familles, les amateurs du calme et de la culture, les historiens ou les sportifs.

Loin des allures et des mondanités de stations de vacances luxueuses, mais avec une originalité qui se manifeste dans le caractère des habitants et se complète avec le charme bien spécifique de l'architecture citadine, Pirmasens se présente comme ville admirable et vivante.



La nature...

...est une des qualités de la ville, dont la topographie fascine le visiteur au premier coup d'oeil. Sa situation sur sept collines a exigé une urbanisation en harmonie avec la nature. Où le visiteur peut-il, après une promenade dans la zone piétonne, partir à 500 m du centre-ville pour des randonnées de plusieurs jours dans la nature préservée de la Forêt Palatine ? Où ailleurs, des formations rocheuses surprenantes enchantent le promeneur devant les portes de la ville et où ailleurs des ruisseaux naissent à la périphérie du centre-ville, dont les cours d'eau emmènent le visiteur vers les vallées pittoresques ? Des portails rocailleux amènent aux forêts, des petits ruisseaux imbibent les rochers. Dans les gorges (Hexenklamm) et dans la vallée Gersbachtal, on sent les forces de la nature. Des terrains d'aventures aux bords des étangs garantissent le plaisir des grands et des petits et on laisse s'inspirer par de nombreuses ruines de châteaux et de forteresses dans les environs.

Un système de marquage unique en Europe guide le randonneur ou le flâneur discrètement, mais sûrement sur mille et un chemins à travers les forêts en passant par des sites idylliques du Palatinat et de la France voisine. Ces chemins transfrontaliers, loin du tourisme de masse, offrent l'espace pour une découverte authentique de la nature et toujours, au bout du chemin, une auberge de forêt avec un menu proposant des produits du terroir et un verre rafraîchissant de "Pirmasenser PARK-Bier".

Vivre la nature sans limites :
Des forêts, où l'on entend les pics et au-dessus desquelles le faucon pèlerin décrit ses cercles et où vagabonde à nouveau le lynx.
Des réserves naturelles qui attirent des biologistes de toute l'Europe et dont l'importance est illustrée de façon divertissante et éducative à la Maison de la Biosphère proche (avec un chemin des cimes des arbres) à Fischbach/Dahn et la Maison du développement durable à Johanniskreuz.



Shopping

Des chaussures, on les achète forcément à Pirmasens, la capitale de la chaussure où se pressaient autrefois plus de cent usines, d'innombrables studios de stylistes, l'institut d'essais et de recherche de l'industrie de la chaussure. Un vrai centre de compétence de la chaussure et de sa fabrication depuis plus de 200 ans.

Après la mort du fondateur de la ville en 1790, la misère forçait les habitants de Pirmasens à chercher de nouveaux moyens d'existence. A partir de restes de tissus et de rognures on fabriquait les premières "godasses" que l'on vendait dans tout le sud de l'Allemagne.

De ces débuts, se développa une industrie florissante autour de la chaussure, des machines nécessaires à la production en passant par la fabrication du cuir jusqu'à la production de plusieurs millions de pairs de chaussures par an, qui bénéficient d'une renommée mondiale.

Jusqu'à ce jour, la plus grande partie de la production allemande de chaussures se situe à Pirmasens, et plus spécialement le développement et le savoir-faire ainsi que le commerce de la chaussure. Avec l'école professionnelle de la chaussure, la Grande Ecole de la chaussure (avec les domaines logistique, corroyage, et technique de la chaussure), Pirmasens est devenu le centre de compétence de la chaussure.

Les chaussures "Peter Kaiser" enjolivent depuis plus de 100 ans les pieds des dames à la mode.

Presque toutes les usines proposent la vente directe à des prix avantageux.
Des entreprises commerciales offrent des modèles dégriffés ainsi qu'un assortiment de modèles deuxième choix quel habitant de Pirmasens achèterait une chaussure mauvaise ou trop chère, puisque dans presque chaque famille se trouve quelqu'un qui a, ou avait une relation professionnelle avec la chaussure.
Mais ce ne sont pas seulement les "godasses", qu'on trouve pas chères dans la métropole de la chaussure.

Le plus grand fabricant de riz soufflé au monde et chocolatier "Wawi" propose en vente directe des confiseries de première qualité qui attirent des visiteurs de loin pour s'approvisionner. A travers des vitres, les visiteurs peuvent observer la fabrication de Pères Noël ou de lapins de Pâques à travers des vitres.

Les magasins de Pirmasens ouvrent trois dimanches par an, en avril, septembre et novembre dans une ambiance festive pendant les journées du landgrave, la fête de l'Exe et le marché de novembre.

Le savoir-vivre français n'est pas loin : en vingt minutes de voiture, on trouve à Bitche une multitude de produits français comme le fromage, la baguette, le flammekuech et le poisson...
Les amateurs de verres de cristal exquis et noble trouvent leur bonheur dans une des nombreuses cristalleries proches de Bitche.



Le sport...


...est inné aux habitants de Pirmasens depuis la fondation de la ville en 1763. Le landgrave de l'époque laissait exercer ses grenadiers assidûment et construisit même un immense hall d'exercice qui comptait parmi les plus grands en Europe.

La ville propose aux visiteurs sportifs de nombreuses installations.

Le vaste parc aquatique et de plein air  "PLUB" offre sur une surface de 3 400 m² des piscines pour nageurs et même les débutants, jacuzzi, bassins gymnastiques, piscine chauffée extérieure avec canons à eau et jets de massage, toboggan géant, bassin pour enfants avec toboggan et jets d'eau ainsi qu'une cafétéria. 

S'y ajoute un ensemble sauna avec sauna finlandais, bain romain à vapeur, bain aromatique, saunarium, douches massage, fontaine de glace, bancs chauffants, bassins chauffants pour pieds, espace repos, coin cheminée, atrium, bar ainsi qu'un espace soleil avec gazon artificiel et solariums.

En annexe du "PLUB", on remarquera un espace massage, avec en plus du massage classique, des boues minérales (Fango) et de la gymnastique.
L'espace plein air vous attend avec une pelouse de 12 000 m² au bord de la Forêt Palatine avec un bassin long de 50 mètres, un bassin pour enfants avec jeux d'eau, le toboggan large de 12 mètres, tremplins, boulodrome, cafétéria et terrain de beach-volley.

Même les sportifs de compétition et les amateurs de sports extrêmes trouvent leur compte à Pirmasens.

Un réseau étendu de pistes cyclables fait découvrir les forêts environnantes, où même les professionnels tels que Udo Göltz s'entraînent quotidiennement. En partant de la ville on accède directement au premier parc VTT de la Forêt Palatine. Des marathons à bicyclette, à VTT, le triathlon d'équipes et des semaines de randonnées à pied et à vélo complètent l'offre.

Les formations rocheuses gigantesques sont une aubaine pour les escaladeurs venus de toute l'Europe, mais aussi pour les débutants qui peuvent tenter avec l'aide de professionnels leurs premiers pas et prises dans le grès bigarré.

Ceux qui préfèrent un sport plus paisible peuvent parfaire leurs coups sur les terrains de golf tout proche.

Un événement exceptionnel est la "course des escaliers de Pirmasens" qui fait vraiment découvrir le paysage vallonné de la ville.

Les musées...


...de Pirmasens sont regroupés dans l'ancienne Mairie (Altes Rathaus) au coeur de  la zone piétonne. La Mairie est une reconstruction à l'identique du siège du bourgmestre de l'époque du landgrave.

Les innombrables facettes d'un objet du quotidien se dévoilent au musée de la chaussure. Une sélection d'une des plus grandes collections de chaussures d'Allemagne donne un aperçu de l'artisanat et d'un secteur industriel, dont chacun a besoin : un voyage dans le temps et dans l'espace en s'appuyant sur un objet d'usage courant et d'un bien culturel. En commençant par des chaussures australiennes faites avec des cheveux humains et de plumes d'autruche pour des rites culturels, en passant par des souliers afghans à la poulaine, des sandales égyptiennes et des bottes de la garde d'un palais grec jusqu'aux mocassins indiens.
Le musée allemand de la chaussure à Hauhenstein, tout proche explique les détails de la fabrication des chaussures. Ici, on apprend comment et de quoi est fabriqué cet habit, sans lequel, au sens propre du mot, rien ne marche.

Dans l'ancienne Mairie on découvre aussi la galerie Bürkel, non loin de l'endroit où se situait la maison familiale Bürkel. 20 peintures à l'huile de l'artiste, qui est né à Pirmasens en 1802, donnent un aperçu de son oeuvre. Le savoir-faire du peintre se révèle dans la présentation presque photographique de scènes de genre. Le visiteur plonge à travers ces toiles dans le monde des montagnes tyroliennes des siècles passés.

Tout à côté commence un voyage dans le temps jusqu'à la fondation de la ville, que le landgrave Louis IX a choisi en 1740 comme résidence. Mobilier, figurines d'étains et maquettes du château du landgrave font découvrir la vie à Pirmasens à cette époque. Peintures présentant les grenadiers du landgrave en parade, portraits du landgrave et de son épouse ainsi que des peintures d'uniformes combinée avec des objets militaires font monter le visiteur dans une machine à remonter le temps et découvrir un siècle quand, dans les rues de Pirmasens, le bruit des bottes et des commandements d'exercice résonnaient dans les rues.

A l'étage supérieur, le visiteur découvre en noir et blanc le Cabinet de Silhouettes avec une sélection de l'oeuvre d'Elisabeth Emmler, artiste née à Pirmasens. L'artiste comptait parmi les plus importants artistes des ciseaux. Ses travaux étaient très demandés comme illustrations auprès des maisons d'édition.

L'histoire...


...de la région débute depuis aux temps préhistoriques à cause des enjeux militaires. On découvre l'histoire militaire de l'Europe à travers des remparts celtiques, les ruines de forteresses moyenâgeuses, puis les fortifications plus récentes du Westwall à  Pirmasens et ses alentours. La passion guerrière de l'excentrique landgrave Louis IX de Hesse-Darmstadt était à l'origine de la fondation de la ville. Il la choisit comme résidence parce qu'il n'obtenait pas le droit d'entretenir une garde de grenadiers à Buchsweiler en France. Il fondit la garnison de Pirmasens avec 37 grenadiers, qui  atteignirent en espace de quelques années plusieurs milliers.
Le musée régional dans l'ancienne Mairie au coeur de la zone piétonne illustre en détail ce chapitre de l'histoire de la ville.

Le Westwall et son pendant français la ligne Maginot transformaient le paysage des deux côtés de la frontière en un bastion dont existe aujourd'hui heureusement que quelques restes dissimulés. On peut visiter le plus grand vestige partiellement  conservé du Westwall dans le quartier Niedersimten de Pirmasens. A l'aide des panneaux et des armes originales fournies par des collectionneurs, on découvre l'histoire et l'absurdité de ce projet de défense. Dans un réseau de tunnels, le Musée du Westwall est géré par une association privée, en étroite coopération avec les directeurs des musées de la ligne Maginot du côté français. Dans la Gersbachtal voisine, on trouve encore aujourd'hui les restes des anciennes tranchées et postes de mitrailleurs. Après la visite du Musée du Westwall, une excursion vers Bitche (à 30 minutes) pour voir les fortifications de Simserhof et son imposante citadelle est conseillée. Ses casemates souterraines ont joué un rôle important pendant la guerre franco-allemande de 1870.

Laissez vous tenter...


...par un large éventail de visites guidées avec nos guides/ accompagnateurs.
Huit itinéraires à travers la ville, son histoire et ses sites peuvent être réservés auprès des archives de la ville. Un premier circuit autour du thème "chaussure, cordonniers et autres semelles dures" donne un aperçu sur l'histoire de la chaussure dans la ville. Un deuxième tour est consacré aux églises, un troisième tour aux marottes du landgrave, sa passion pour le militaire et la composition de 90 000 marches militaires. Le "zoo" en pierre et en bronze de la ville est le sujet du quatrième tour, et le cinquième donne un aperçu sur la topographie vallonnée de Pirmasens. Enfin, une randonnée guidée à travers la Forêt Palatine. Visites guidées de la ville sans réservation chaque premier samedi du mois et visites guidées individuelles chaque jeudi sur réservation.

Culture...

...n'est pas un vain mot à Pirmasens. De nombreux habitants de la ville étaient des artistes célèbres comme Heinrich Bürkel, né ici en 1802, qui crayonnait dès son enfance ses premiers dessins dans la rue principale et qui devint un peintre célèbre à Munich. 20 de ses peintures à l'huile et une sélection d'oeuvres graphiques sont à admirer dans la Galerie Bürkel dans l'ancienne Mairie au coeur de la zone piétonne. oeuvres que des tsars et des rois collectionnaient et qu'on trouve encore aujourd'hui en vente chez Sotheby's et Christie.

Un autre fils de Pirmasens a révolutionné l'histoire de l'art : Hugo Ball, qui a posé à Zurich la première pierre du dadaïsme, qui représentait la première vraie avant-garde du 20e siècle.
Des artistes de réputation mondiale faisaient le pèlerinage au "Cabaret Voltaire" de Ball à Zurich pour se laisser inspirer de ses idées. Dans la bibliothèque de la ville se trouve la plus grande collection mondiale de l'oeuvre de Ball et ses répercutions sur la littérature et l'art des générations suivantes.

L'art silencieux peut être admiré dans l'ancien cimetière. Des vestiges des pierres tombales des siècles passés ont été combinés avec goût avec de nouvelles sculptures dans le cadre d'une réunion de sculpteurs en 1998. Les 40 artistes de ce groupement se sont consacrés à l'avant-garde et tiennent des ateliers dans une ancienne usine. Le groupement organise des stages et ateliers pour débutants et ses expositions régulières attirent l'attention au-delà de la région.

L'association "art et culture" organise des événements culturels d'une importance dépassant la région dans les nouvelles salles d'exposition créées lors du réaménagement de l'ancien dépôt de la poste et ailleurs.

La place des exercices (l'Exe pour les intimes) au centre ville offre un ensemble architectural ambitionné. Pendant les mois d'été, la place circulaire se transforme en espace de spectacle en plein air.

Des fêtes...

...pittoresques pendant toute l'année à Pirmasens. Pour commencer, au printemps les "journées historiques du landgrave", quand la zone piétonne est occupée par le landgrave, les grenadiers et les marchandes en costumes authentiques.

Le "marché de mai", puis en septembre, le "marché des grenadiers" réunissent beaucoup d'attractions pour la joie de la population de toute la région. Une autre fête a lieu lors du "Krämermarkt".
En août commence le "Schlabbeflickerfest", la fête des cordonniers. En coopération avec la ville voisine de Zweibrücken et avec Bitche en Lorraine, se déroule en septembre le festival "Euroklassik" avec, chaque année, des opéras et concerts de qualité exceptionnelle mettant en scène des artistes de renommée mondiale.

Autres grands événements : les concerts classiques et modernes en plein air sur l'Exerzierplatz. Un événement toujours très prisé. En septembre s'y déroule la fête de la place d'exercices, un spectacle culinaire en centre ville suit en novembre, la kermesse. En décembre a lieu le "Belznickermarkt", un marché de Noël un peu différent sur la place du château.

Recherche personnalisée