Suivez-nous sur

  • facebook
  • twitter

----------------------

Patrimoine mondial de l'UNESCO en Allemagne

Trèves
Trier
Patrimoine mondial en Allemagne

50 km au nord-est de Luxembourg et à 100 km de Metz, se trouve la plus ancienne ville d'Allemagne, Trèves ou Trier en allemand. Nichée entre les monts de l'Eifel et le Hunsrück, au bord de la Moselle, Trèves est un véritable carrefour historique et point de rencontre entre les civilisations celtiques, germaniques et romaines.

Place du Marché à Trèves
Place du Marché à Trèves
Photo © Rheinland-Pfalz Tourismus GmbH
La ville de Trèves
© Tourist Information Trèves
Bateaux sur la Moselle à Trèves
Embarcadère © Tourist Information Trèves
Place de Marché Trèves
© Tourist Information Trèves
Kornmarkt
Kornmarkt © Tourist Information Trèves
Karl Marx, né à Trêves en 1818
Portrait par Emil Dreyer
Expostion Néron

(violet) © GDKE - Rheinisches Landesmuseum Trier, Th. Zühmer.

Gehrmann, Kristina (geb. 1989): The Head of Octavia, Druckgrafik, Computerzeichnung/Photoshop) 2010, © Kristina Gehrmann.

Glankoff, Sam (1894-1982) „IT ISN’T TRUE… that Nero fiddled while Rome burned!“, Cartoon, Farbdruck auf Zeitungspapier, um 1940, © Scholastic, Inc. / The Sam Glankoff Collection, LLC.

Eugène Delacroix, Der Schauspieler Talma als Nero, Öl auf Leinwand, 1853, © Comédie Française, Paris.

Visiter Trèves

Les nombreux sites d'intérêt touristique de la ville sont regroupés dans un périmètre relativement réduit correspondant aux anciennes fortifications romaines. Au nord de cette antique enceinte s'élève le plus important monument romain de toute l'Allemagne : la "Porta Nigra". Quittant cet imposant bâtiment par la Simeonstrase, après avoir longé la "Maison des Trois Rois" de style gothique primitif, on débouche sur la Place du Marché (Hauptmarkt).

Considérée comme l'une de plus belles places anciennes d'Allemagne, en son centre se dresse depuis 958 la Croix du Marché (Marktkreuz), symbole de la souveraineté de la ville et la Fontaine de Saint Pierre (Petrusbrunnen) rehaussée de figures peintes datant du 16e siècle. Au sud de la place on admirer l'église gothique St. Gangolf au superbe portail baroque et la "Steipe", ancienne maison des échevins. Légèrement en rentrait, sur la façade de la "Maison Rouge" on peut lire : ANTE ROMAM TREVERIS STETIT ANNIS MILLE TRECENTIS (Trèves existait 1300 ans avant Rome).

Au bout de la Sternstrasse, la Cathédrale commencée au 4e siècle et l'église Notre Dame du 13e siècle, forment un ensemble au charme étrange, mêlant architecture romane et style gothique français. Plus au sud sur la Konstantinplatz s'élève l'Aula Palatina ou Basilika, aujourd'hui réservée au culte protestant, elle fut successivement depuis le 3e siècle palais de l'empereur Constantin, palais des prince-électeurs, hôpital militaire et caserne.

Jouxtant la Basilique, les façades rococo de Kurfürstliches Palais, ancienne résidence des Prince-électeurs font face aux ruines des thermes impériaux. Un peu plus loin on ne manquera pas d'admirer les ruines de l'amphithéâtre, qui pouvait contenir jusqu'à 25 000 spectateurs. En dehors de la cité romaine l'église abbatiale St. Matthias, édifiée au 10e siècle sur le tombeau de l'Apôtre Matthias et l'église baroque St. Paulin érigée selon les plans de Balthasar Neumann, méritent également une visite.

Musée Simeonsstift

Le Stadtmuseum Simeonstift Trier présente l’histoire de la ville et l’histoire des beaux-arts de Trèves. Sur une superficie de 1000m², le visiteur peut découvrir environ 900 objets de 2000 ans d’histoire, des tableaux et sculptures précieux, la porcelaine fine et la collection d’objets d’art d’Extrême-Orient, mais aussi des objets quotidiens qui démontrent la vie économique, politique, culturel et religieuse. Environ 40 présentations audiovisuelles sous forme de photos, films et stations auditives complètent la visite. 2000 ans de développement urbain, des films historiques de 1900 ainsi que des interviews "survivors of the Shoa Visual History Foundation" du réalisateur Steven Spielberg élucident le contexte historique.

Exposition
Néron.
Empéreur, artiste et tyran
jusqu'au 16 octobre 2016

Le « Rheinisches Landesmuseum », le « Stadtmuseum Simeonstift » et le « Museum am Dom » présentent du 14 mai au 16 octobre 2016 le grand projet d’exposition « Néron – empereur, artiste et tyran ».

Les dernières années de son règne marquent en particulier l’image « moderne » qu’on se fait de Néron en tant que tyran, antéchrist, incendiaire et en tant qu’empereur romain qui ne connaissait aucune limite à sa mégalomanie et à sa cruauté. Cette image bien établie fut pardessus tout suggérée par des auteurs antiques comme Tacite, Suétone et Cassius Dion, donc des membres d’une aristocratie sénatoriale que Néron gratifiait d’ignorance. Cependant, cette manière de voir est unilatérale et comporte bon nombre de clichés qu’un examen plus approfondi ne permet pas de confirmer. Dans le domaine de la recherche, ces dernières années ont vu de nombreuses découvertes nouvelles et surprenantes au sujet de cet empereur. L’exposition poursuit l’objectif de réexaminer la personnalité de Néron à la lumière des derniers acquis de la science et à l’aide de sources provenant de l’archéologie, de l’épigraphie, de la numismatique et de la littérature antique.

Dans le Rheinisches Landesmuseum seront présentées au public plus de 400 pièces d’exposition mises à disposition par des prêteurs renommés de 16 pays et par plus de 80 musées et institutions. Sur la base de résultats de recherche des plus récents (fournis par l’archéologie et les études classiques) naîtra ainsi une exposition jusqu’à présent unique en Allemagne sur Néron en tant qu’empereur, artiste et tyran. Sous le titre « Néron et les chrétiens », le Museum am Dom se consacrera au développement des débuts du christianisme et aux premières persécutions des chrétiens sous l’empereur Néron. Sous le titre « Envies et Crimes. Le Mythe de Néron dans l’Art », le Stadtmuseum Simeonstift de Trèves traitera l’histoire passionnante de la réception orbitant autour du personnage de Néron du Moyen Âge à nos jours.

En 17 av. J.-C., l’empereur Auguste fonda Augusta Treverorum. Ainsi, Trèves est la plus ancienne ville d’Allemagne et eut, comme résidence impériale de l’Empire romain d’Occident, une importance énorme jusqu’à l’Antiquité tardive. Des vestiges antiques de rang mondial en témoignent.
Source Association QuattroPole
Horaires d'ouverture
Tous les jours sauf lundi de 10 à 18 heures

Prix d'entrée : 18,00 € pour les trois musées
Le Städtische Museum Simeonstift Trier se situe à proximité immédiate de la Porta Nigra à l'entrée de la zone piétonne. Presque toutes les lignes de bus circulant en direction du centre-ville s'y arrêtent (arrêt : Porta Nigra).
Städtische Museum Simeonstift Trier
Simeonstraße 55
54290 Trier


Rheinisches Landesmuseum
Weimarer Allee 1
54290 Trier

Museum am Dom
Bischof-Stein-Platz 1
54290 Trier

Excursions ou mini-croisières sur la Moselle

Au départ de Cochem, vous pouvez prendre des bateaux pour des tours de quelques heures ou pour une journée complète pour visiter les villes et villages le long de la Moselle: Bernkastel-Kues, Coblence, Cochem, Kröv, Traben-Trarbach...

Recherche d'hôtels

Du

Au

Marché de Noël à Trèves

21 novembre au 22 décembre 2016

Marché de Noël à Trèves
Marché de Noël Photo © Tourist Information Trèves
Le traditionnel marché de Noël a lieu au cœur de la ville sur la place du Marché et sur le parvis de la cathédrale. Dans presque 100 petits pavillons en bois avec un décor festif vous trouverez de la décoration de Noël, des jouets en bois, des bougies, des verres, des petits cadeaux, des produits céramiques et beaucoup plus. Pour votre bien-être vous trouverez des saucisses grillées, des "Reibekuchen" (des pommes de terre râpées), des sucreries, du thé et du "Glühwein" (du vin chaud). Sur la tribune du Marché de Noël des orchestres de cuivres, des chœurs de trombone, des spectacles de marionnettes vous seront présentés et Saint Nicolas réjouira le cœur des enfants.
Heures d'ouverture :
Lundi à mercredi de 10h30 à 20h30
jeudi à samedi de 10h30 à 21h30
dimanche de 11h00 à 20h30.
Autres marchés de Noël en Allemagne ici
Recherche personnalisée