Suivez-nous sur

  • facebook
  • twitter

----------------------

Schirn Kunsthalle
à Francfort

Schirn Kunsthalle sur la place du "Römer"

La place du "Römer" marque le centre historique de la ville. A sa partie ouest se dresse le Römer, depuis 1405 l'Hôtel de Ville. Ce bel édifice se caractérise extérieurement par les façades gothiques en pignon à redans des trois maisons contiguës qui le composent.

Rétrospective Helene Schjerfbeck

jusqu'au 11 janvier 2015


Helene Schjerfbeck autoportrait, 1884-85, Ateneum Art Museum, Finnish National Gallery, Helsinki © VG Bild-Kunst, Bonn 2014
Dunkle Dame, , Signe and Ane Gyllenberg Foundation © VG Bild-Kunst, Bonn 2014

L'exposition réalisée avec le Musée National Finlandais, et du Ateneum Art Museum présente plus de 80 œuvres de collections publiques et privées de la plus importante artiste finnoise du premier moitié du 20e siècle.
Enfant prodige, Helene Schjerfbeck (1862–1946) suit sa formation académique à Paris, dans les rares ateliers libres ouverts aux femmes. À l'Académie Colarossi elle obtient une médaille en 1882. Elle expose au salon parisien des Champs Élysées en 1882 & 1884. En 1889, toujours à Paris elle présente une œuvre lors de l'Exposition universelle. Elle opte alors pour un naturalisme que sert une grande virtuosité technique lui valant de précoces succès. Cette période est marquée par de nombreux voyages : Bretagne, Angleterre (où elle se lie avec Marianne Stokes), Russie, Italie. À la fin du 19e siècle, dans une Finlande luttant pour l'indépendance, son refus du romantisme national dont Akseli Gallen-Kallela a pris la tête la marginalise. Une santé fragile depuis son enfance l'amène alors à s'installer à Hyvinkää, à une cinquantaine de kilomètres d'Helsinki dont elle restera absente durant quinze ans. C'est dans cet isolement voulu qu'elle élabore son propre langage moderne, épurant son écriture sur la base du réalisme auquel elle reste fidèle. Cette ascèse picturale s'appuie sur une attention à son environnement, peignant son entourage, les ouvrières de l'usine locale ou plus tard les infirmières du sanatorium, des paysages et des natures mortes intimes qui sont comme autant de méditations faisant échos aux autoportraits où à la fin de sa vie elle traque les progrès de l'âge, de la maladie et l'approche de la mort. Elle meurt au sanatorium de Saltsjöbaden en Suède, pays où elle s'était réfugiée lors de la Guerre de Continuation, second conflit armé opposant la Finlande et l'URSS.
Source Wikipedia
Commissaires : Carolin Köchling (SCHIRN); Anna-Maria von Bonsdorff, (Ateneum)

La Mort de Guillaume de Schwerin, Turku Art Museum © VG Bild-Kunst, Bonn 2014

 

GERMAN POP

6 novembre 2014 au 8 février 2015

Thomas Bayrle Ajax, 1966 Öl auf Holzkonstruktion, Elektromotor 225 x 105 x 12 cm MMK Museum für Moderne Kunst Frankfurt am Main Foto: Rudolf Nagel, Frankfurt am Main

Dans les années 1960, une nouveau mouvement culturel a vu le jour aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne qui se répercutait dans le monde entier. Déjà son nom, "POP", annonçait sa prétention d'être populaire et destiné aux masses. Des artistes allemands comme Christa Dichgans, Sigmar Polke, Manfred Kuttner, Konrad Klapheck ou encore Peter Roehr développaient une variante de la "POP-ART" spécifiquement ouest-allemand en opposition à la " colonisation Coca".
Ils caricaturaient les banalités de la vie quotidienne, ironisaient sur les goûts de la petite bourgeoisie et la "Gemütlichkeit" typiquement allemand.
L'exposition de la Schirn Kunsthalle présente une période de ce mouvement artistique comme une recherche archéologique des années 1960 et le début des années 1970 qui ne présente non seulement des protagonistes connus, mais aussi des artistes moins connus.
Commissaire : Martina Weinhart (SCHIRN)
Prix d'entrée : 9 €, tarif réduit : 7 €, Famille 18 €, gratuit < 8 ans.

KRIWET Neon-Text 1-4, 1973 Hochspannungsleuchtstoffröhren auf Aluminium, eloxiert, Acrylglas je 201,8 x 101,8 x 25 cm Courtesy BQ, Berlin Foto: Franz Wamhof, ZKM | Museum für Neue Kunst Karlsruhe

Bookmark and Share

Recherche d'hôtels

Du

Au

Réservez ici votre vol pour Francfort/Main ou ailleurs
Recherche personnalisée

Schirn Kunsthalle

Frankfurt Römerberg
60311 Frankfurt
Réservez ici votre hôtel à proximité de la Schirn Kunsthalle
Site de la Kunsthalle en allemand et anglais
Métro / U-Bahn 4, 5, station Dom/Römer,
Tram / Straßenbahn 11, 12, station Paulskirche
Tarifs (peuvent varier selon les expositions)
10 €, réduit 8 €,
gratuit pour les enfants de moins de 8 ans, familles 20 €
Horaires d'ouverture
Mardi, vendredi - dimanche 10 à 19 heures
Mercredi et jeudi 10 à 22 heures

German Pop

Hermann Albert Frau 7, 1969 Acryl auf Leinwand 150 x 140 cm Galerie Poll Berlin © VG Bild-Kunst, Bonn 2014
Peter Roehr Untitled (FO-16), 1964 Papier auf Karton 30 x 31 cm Privatsammlung © VG Bild-Kunst, Bonn 2014 Foto: Michael Habes
Sigmar Polke Junge mit Zahnbürste, 1965 Dispersion auf Leinwand 110 x 130 cm Kunst aus Nordrhein-Westfalen, Aachen © The Estate of Sigmar Polke / VG Bild-Kunst, Bonn 2014 Foto: Anne Gold
Helmut Sturm Ohne Titel, 1965 Öl auf Papier 54 x 61 cm Privatbesitz, München © VG Bild-Kunst, Bonn 2014 Foto: Andreas Pauly
Konrad Klapheck Verliebtheit, 1969 Öl auf Leinwand 130 x 100 cm ACT Art Collection – Siggi Loch © VG Bild-Kunst, Bonn 2014
Bettina von Arnim Hosenträger, 1970 Öl auf Leinwand 138 x 112 cm Galerie Poll Berlin © VG Bild-Kunst, Bonn 2014